LA LEISHMANIOSE CANINE : POURQUOI ET COMMENT S’EN PROTEGER ?

La leishmaniose est une maladie parasitaire du chien très présente dans notre région transmise par un petit insecte piqueur (moustique) : le phlébotome. Elle est mortelle et aucun traitement curatif n’existe aujourd’hui.

Nos animaux de compagnie sont, sur le pourtour méditerranéen particulièrement, à risque d’infection du fait de plusieurs facteurs :

- L’environnement : milieu urbain et semi-urbain avec de nombreux jardins, espaces boisés, eaux stagnantes (jardin arrosé, pot de fleur, ...) autant de lieux propices à la colonisation par des phlébotomes vecteurs

- Nos conditions climatiques : le phlébotome est actif à partir de 10°C, dans les régions où la température dépasse 15.6°C ce qui fait que nous sommes à risque sur une large période de l’année (avril à octobre à minima)

- Notre mode de vie : les soirées/apéritifs au frais à l’extérieur le soir (moment où les moustiques sont plus actifs), les baignades fréquentes de nos animaux, les lieux de balades, ...

La contamination :

Il faut que le phlébotome pique pour transmettre la maladie. Il effectue jusqu’à 100 piqûres par heure, préférentiellement sur les zones très pauvres en poils : au niveau du museau, du pourtour des yeux, des pattes et des oreilles.

Lorsque le phlébotome pique son hôte pour se nourrir de son sang, il lui injecte, s'il en est porteur, les leishmanies. Ces derniers sont les parasites responsables de la maladie. Ils circulent ensuite dans le sang puis vont se loger dans les organes et notamment les ganglions. Ils entraînent alors différents effets délétères : forte inflammation généralisée de l’organisme, atteinte des cellules rénales, inflammation anormale au niveau des yeux, modification du poils...

C’est une maladie contagieuse aux autres chiens et à l’homme (zoonose) : le phlébotome qui pique un animal infecté, peut ingérer le parasite présent dans son sang, puis le réinjecte sur un deuxième hôte lorsqu’il pique de nouveau. Ainsi si vous avez plusieurs chiens mais un seul porteur de la leishmaniose il faut penser à tous les protéger au maximum contre les piqûres de phlébotomes !




Les symptômes :

Les symptômes sont assez variable selon comment le système immunitaire du chien répond à l’infection.

Dans les formes peu graves, il peut y avoir au départ uniquement des signes cutanés, entre autre :

- Ulcères cutanés

- Nodules (petite boule) cutanés

- Croûtes

- Sécheresse anormale du museau

- Onychogryphose : pousse anormalement longue des griffes

Dans les signes plus avancés ou les formes plus graves :

- Insuffisance rénale et les signes digestifs associés (vomissements, diarrhée, perte d’appétit, saignements digestifs)

- Amaigrissement et fonte musculaire

- Augmentation généralisée des ganglions (polyadénomégalie)

- Troubles oculaires : uvéite/glaucome avec perte de vision

Aujourd’hui malheureusement on ne guérit pas la leishmaniose, on peut seulement mettre en place un traitement à vie (contraignant et couteux) afin de ralentir son évolution. En cas de contamination, plus le diagnostic et la prise en charge sont rapide plus le traitement va pouvoir être allégé et efficace pour augmenter l’espérance de vie du chien infecté.






Alors que faire pour lutter et se prémunir contre cette maladie incurable ?


Grâce au développement des mesures de prévention nous avons vu reculer la maladie. Mais notre vigilance ne doit pas cesser et les mesures à appliquer sont de 3 types :

1) La prévention de la piqûre par les ANTI-PARASITAIRES à composante REPULSIVE : collier ou pipettes spot on spécifique.

Mises en gardes : les comprimés protègent très bien contre les puces et tiques mais n’ont aucun effet sur les insectes volants ! De même, tous les produits cutanés ne sont pas efficaces contre le phlébotome et les répulsifs type citronnelle, huiles essentielles sont souvent insuffisants.

En outre la fréquence d’administration de cette protection doit être respectée et adaptée au produit utilisé et à votre animal (morphologie, mode de vie) : contacter votre vétérinaire pour être conseillé car cela peut varier du mode d’emploi usuel du produit.


2) La VACCINATION contre la leishmaniose :

- 1 seule injection annuelle est nécessaire !

- La toute première fois il faut réaliser un test sanguin (une goutte suffit et le test se fait en 15minutes directement au cabinet) permettant de s’assurer que votre chien n’est pas porteur asymptomatique

- La vaccination se réalise à partir des 6 mois du chien et doit être réalisée à l’écart des autres vaccins (au moins 15j)

- Après la première injection la protection est efficace sous 3 semaines : il est donc recommandé de commencer la vaccination au plus vite par rapport à la période à risque !




3) La prévention de la piqûre par quelques réflexes :


- Ne pas laisser les chiens à l’extérieur le soir

- Eviter les eaux stagnantes dans les jardins ou sur les lieux de balades : les larves de phlébotomes ont tendance à s'y développer

- Prendre soin du pelage de votre animal pour optimiser l’efficacité des traitements anti-parasitaires

Mise en garde : même en intérieur le chien peut être piqué (comme nous par les moustiques) même si le risque est réduit

Maintenant vous avez les cartes en main pour protéger votre chien !